• Pourquoi employer le nom de Dieu si sa prononciation est incertaine ?